Comment annoncer sa grossesse à son enfant ? Interview de Justine Andanson

Justine du site trucsdenana.com nous raconte comment elle a abordé l’arrivée de Timothé avec sa fille Naëlie.

Comment vous êtes-vous préparé à cet événement ?

Je ne m’étais pas vraiment préparée…

Comment l’avez-vous abordé avec votre famille ?

Je l’ai annoncé à ma fille avant mon mari, car il était en voyage pro pendant mon test de grossesse ! Elle l’a découvert quasi au moment où je l’apprenais ! C’était spontané.

Quel âge avait votre enfant au moment de l’annonce de votre grossesse ?

Ma fille avait 2 ans 1/2.

Avant d’en parler à votre enfant, en avez-vous d’abord parlé avec votre conjoint ?

Non le contraire !

A quel moment avez-vous décidé de leur en parler ?

Au moment où je l’ai su ! Puis je lui en ai reparlé bien après, quand mon ventre se dessinait car ma cousine psy m’avait dit que c’était bien long pour elle 9 mois. Du coup, j’ai attendu que cela se voit sur mon corps puis qu’elle me pose des questions.

Selon vous quels sont les 5 signes avant coureur que votre enfant est prêt ?

Son intérêt ! Quand l’enfant pose des questions, en parle autour de soi etc.

Quelles sont les difficultés que vous avez rencontrés et comment les avez-vous surmontés ?

J’ai rencontré des difficultés à sa naissance pas du tout pendant ma grossesse, surtout au début de mon allaitement car elle voulait faire comme lui, elle voulait que je m’occupe autant d’elle etc.. Avant, c’était trop abstrait pour elle.

Comment avez-vous fait pour rendre la grossesse plus concrète (surtout les 3 premier mois) ?

J’ai évité de trop lui en parler.

Quels ont été les moments les plus heureux ?

Ceux où je lui disais de toucher mon ventre, de dire bonjour au bébé, d’essayer de l’entendre etc. Il y a plusieurs photos de ma fille en train d’embrasser mon ventre par exemple.

Comment se sont déroulé les premiers mois suite à l’accouchement ?

Il y a eu des moments difficiles avec Naëlie dont ma rentrée de la maternité le jour de son anniversaire… Elle était en colère, triste et à la fois excitée et heureuse. Des émotions dures à canaliser pour elle et pour moi aussi. J’étais fatiguée et bouleversée par les hormones, l’attitude et les sentiments de Naëlie ainsi que la rencontre avec mon petit garçon. Puis après ça allait, c’était par période… Il y avait des moments très heureux, de complicité, d’amour et d’autres où Naëlie pouvait se montrer très dure avec moi, me repousser, ne voulait que son papa. Ça s’est arrêté quand elle a repris l’école en septembre, donc 3 mois après la naissance de Timothé.

Quels sont les livres qui vous ont aidé pendant votre grossesse ?

“Le petit guide de l’après-accouchement” et “L’allaitement” du Docteur Marie Thirion.

Merci Justine d’avoir pris le temps de nous répondre 😄.

Vous pouvez suivre Justine sur Facebook, Instagram , Twitter et nous vous invitons à découvrir dès maintenant son excellent programme de coaching en cliquant ici !

Cet article vous a plu ? Découvrez vite nos autres interview en cliquant ici

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *