Famille monoparentale, comment rester un super-parent ?

Élever un enfant seul peut être stressant. Si vous êtes un parent célibataire en famille mono-parentale, comprenez comment faire face à la pression, trouvez du soutien et encouragez votre enfant. Cet article fais suite à notre précédent sujet sur comment annoncer une séparation à ses enfants.

On adopte des stratégies positives

L’éducation des enfants peut être difficile en toutes circonstances. Cependant, sans partenaire, les enjeux sont plus importants. En tant que parent célibataire, vous pourriez être seul responsable de tous les aspects de la garde d’enfants au quotidien.

Être un parent célibataire peut entraîner une augmentation de la pression, du stress et de la fatigue.

Nos conseils pour réduire le stress dans votre famille monoparentale :

  • Montrez votre amour. N’oubliez pas de montrer votre amour inconditionnel et votre soutien à vos enfants. Réservez du temps chaque jour pour jouer, lire ou tout simplement vous asseoir avec votre enfant.
  • Créez une routine. La structure, telle que les repas et les heures de coucher, aide votre enfant à savoir à quoi s’attendre. Cela rythme son quotidien mais aussi le vôtre.
  • Fixer des limites. Expliquez les règles de la maison et les attentes de votre enfant – telles que parler avec respect – et respectez-les. Même si la séparation est une épreuve parfois douloureuse, ne cédez pas à tous les caprices de vos enfants.
  • Ne culpabilisez pas. Ne vous en prenez pas à vous-même et ne négligez pas votre enfant pour compenser cette monoparentalité.
  • Prenez soin de vous. Incluez l’activité physique dans votre routine quotidienne, mangez sainement et dormez suffisamment. Prévoyez du temps pour faire les activités que vous aimez seul ou avec des amis.
  • Restez positif. Soyez honnête avec votre enfant si vous traversez des moments difficiles, mais rappelez-lui que les choses iront mieux. Donnez à votre enfant un niveau de responsabilité adapté à son âge plutôt que de s’attendre à ce qu’il se comporte comme un « petit adulte ». Gardez votre sens de l’humour face aux défis quotidiens.
Parlez à votre enfant de la séparation

De nombreuses familles monoparentales sont le résultat d’un divorce ou d’une séparation. Si tel est le cas dans votre famille, parlez à votre enfant des changements auxquels vous êtes confrontés. Écoutez les sentiments de votre enfant et essayez de répondre honnêtement à ses questions – en évitant les détails inutiles ou la négativité à propos de l’autre parent. Rappelez à votre enfant qu’il n’a rien fait pour provoquer le divorce ou la séparation et que vous l’aimerez toujours.

Être une super-maman ou un super-papa quand on est une famille monoparentale n’est pas une chose facile, surtout les premiers temps.

En prenant soin de vous vous serez plus disponible pour votre enfant et c’est l’essentiel. Enfin, pour que la séparation et la vie de famille monoparentale se déroulent bien, le dialogue et l’amour sont indispensables.

La vie de famille n’est pas un long fleuve tranquille ! Mais il suffit parfois d’adopter les bon gestes, les bonnes paroles, les bonnes attitudes pour radicalement transformer son quotidien.

Notre liste n’est pas exhaustive : libre à vous de nous partager votre expérience personnelle pour éclairer celles et ceux qui pourraient en avoir besoin dans les commentaires 👇

POUR ALLER PLUS LOIN : Nous vous recommandons la lecture de notre article sur comment annoncer une séparation à ses enfants et le TOP 10 des livres à lire sur l’éducation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *